Après une licence et un capes d’arts plastiques suivis d’une maîtrise d’histoire de l’art, Jean-Pierre Cuzin devient conservateur des Musées nationaux en 1971. Il est ensuite pensionnaire de l’Académie de France à Rome (1972-1973) avant de devenir conservateur au département des Peintures du musée du Louvre puis de diriger l’Inspection générale des musées à la Direction des musées de France. En 1994, il est conservateur général, chargé du département des Peintures du musée du Louvre, poste qu’il quitte en 2003 pour devenir, jusqu’en 2009, adjoint du Directeur général de l’Institut national d’histoire de l’art.
Assistant de Michel Laclotte pour le Larousse de la Peinture, Jean-Pierre Cuzin est l’auteur de publications sur les peintures du musée du Louvre et de nombreux livres et articles portant sur la peinture française des XVIIe (Valentin, Le Nain, La Tour) et XVIIIe siècles (Fragonard), domaines auxquels il a consacré de mémorables expositions. Il s’est aussi intéressé à la création moderne et contemporaine dans ses rapports à l’art ancien (Raphaël, Ingres, Fragonard).

Isabelle Mayer-Michalon  est docteur en histoire de l’art de l’université Paris-Sorbonne. Ses recherches et ses publications portent essentiellement sur la peinture et le dessin français, de la fin de l’Ancien Régime à la monarchie de Juillet. Chercheur indépendant, elle collabore régulièrement à des expositions importantes organisées par des institutions, parmi lesquelles Au-delà du maître. Girodet et l’atelier de David (Montargis, musée Girodet, 2005), Charles Meynier (1763-1832) [Boulogne-Billancourt, bibliothèque Marmottan et Dijon, musée Magnin, 2008], Lucien Bonaparte, un homme libre (Ajaccio, musée Fesch, 2010), François-André Vincent (1746-1816), entre Fragonard et David, (Tours, musée des Beaux-Arts et Montpellier, musée Fabre, 2013-2014).